Médecine des ventouses

Un art millénaire perfectionné avec les connaissances modernes

Comme le dis si bien mon professeur Daniel Henry :

« La Médecine des Ventouses, réactualisée à nos soins contemporains, fabuleux complément thérapeutique dans la performance de nos soins ! »

 

J’ai eu la chance de recevoir une formation incroyable par le professeur Daniel Henry codifiant après plus de 50 années de pratique et recherche, une Médecine ancestrale parfois mise de côté. L’émergence d’un concept de protocole thérapeutique de médecines des ventouses, mettant en avant une trilogie clinique émanant de 3 disciplines médicales : kinésithérapie, ostéopathie et médecine énergétique chinoise.

Ma pratique rejette tous caractère religieux et n’a aucune corrélation à la pratique du Hijama ou pratique asiatique.

 

La médecine des ventouses se veut complémentaire à ma pratique ostéopathique et fait preuve d’une asepsie rigoureuse et indiscutable.

 

Toute demande de consultation en médecine des ventouses sera étudiée préalablement selon le motif de consultation. Le tarif reste le même qu’une prise en charge en ostéopathie.

 

Je réalise également des traitements en référence préventive en vue des saisons.

L’utilisation d’huiles essentielles entre dans le traitement.

Principes d’actions des ventouses

 

  • MECANIQUE
  • REFLEXE
  • HUMORAL
  • AUTO HEMOTHERAPIE
  • ANTALGIQUE
  • SHU-MO

Résultantes thérapeutiques des ventouses

 

  • ANTALGIQUE
  • CIRCULATOIRE
  • RESPIRATOIRE
  • ANTI ALLERGIQUE
  • VISCERALE
  • REFLEXE

CLASSIFICATIONS DES VENTOUSES

Deux techniques principales de bases :

– Ventouses à froid (à l’aide d’une pompe pneumatique)

– Ventouses à chaud (à l’aide d’une flamme, technique ancestrale)

 

Deux applications  de ces techniques principales :

-ventouses sèches : à chaud ou à froid

-ventouses scarifiées : à chaud ou à froid

Dans ma pratique, la scarification se fait selon le motif de consultation et le caractère de la douleur. Elle se réalise avant la pose de ventouse et se fait suivant la zone avec une aiguille trocart ou lancette.

Le patient est informé et prévenu des conséquences suites à la pose des ventouses (marques sur la peau qui peut perdurer entre 3 jours et 6 semaines)

Si des phlyctènes apparaissent les ventouses sont immédiatement retirées et je procède à une désinfection de la zone. Des conseils seront alors donnés au patient.